L'ASSOCIATION MICHKAT TASSOUMAT ACCUEILLE LES VISITEURS AMIS

Michkat905

12pt;">Après Jean-Yves, Danka nous parle de sa visite:

"Nous avons passé 5 jours avec Malika, qui est d'une gentillesse extrême, forts agréables ; elle s'occupe avec tant d'amour de son association, qu'on n'a qu'une envie, c'est de s'y investir....c'est une jeune femme exceptionnelle.

 

Nous avons donc vu son association, malheureusement peu d’enfants, mais adorables comme tout. ;

Malika doit avoir un autre local dans le même quartier. Qui sera certainement en meilleur état car il s'agirait de logements de militaires, pour lesquels a été construit tout un ensemble un peu hors de la ville.

Sans doute quelques coups de peinture seront nécessaires, mais ça devrait aller.

Quant au matériel : tables, bancs, y a du boulot comme vous avez pu le constater avec les photos de Jean-Yves Tramoy.

Côté informatique aussi : beaucoup de vieux appareils, mais pas grand chose qui fonctionne ; André mon mari a essayé d’en mettre un en route, mais ports Usb non compatibles pour souris et claviers.. bref je vais voir dans un village à côté de chez moi si je peux en avoir un d’occasion, en spécifiant que c’est pour une association. On verra.

Malika s’occupe bien de cette partie, elle est aidée par Amane, une institutrice super sympa et par d'autres. Pascale est très gentille et s’investit aussi tout à fait bénévolement, elle a de bonnes idées pour développer les activités des enfants.  

En restant quelques jours nous avons pu nous balader et rencontrer des amis que Malika n’avait pas vu depuis longtemps. Ils sont prêts à l’aider. Des portes se fermeront, mais d’autres s’ouvriront certainement …

Nous avons découvert sa famille super sympa, ses amis charmants, un accueil toujours aussi chaleureux, thé et gâteaux, crêpes, omelettes, pain, bref pas de quoi faire régime.

Pour moi et André l’objectif est d’y aller l’an prochain en voiture, on pourra transporter du matériel : perceuse, meuleuse, bref de quoi bosser un peu Inch’Allah.

Nous sommes allés à l’Oasis de Fint : ah quelle merveille ! Mais fou, parce que notre voiture n’était pas un 4X4, mais une toute petite auto de rien du tout. Passer le gué.. elle a pu le faire, mais il faut dire que le chauffeur est un maestro ! Moi j’avais la trouille, Nous sommes donc descendus de la voiture : Malika, son frère et moi. 

Effectivement, les locaux étaient vétustes, le mobilier pas adapté. Le nouveau local pourra accueillir tous les enfants dans des conditions sécurisées, ainsi que leurs parents. Le mobilier pourra être modifié de façon fonctionnelle, on coupe, on adapte,.. il sera plus facile à transporter.

Danka16

Photo Miquel

La décoration originale, donne une touche pleine de gaieté et de douceur, permettant aux enfants de s'y sentir bien et surtout bien entourés ; à notre grand regret nous n'avons pas pu tous les rencontrer. Ceux qui étaient présents semblaient ravis de nous recevoir. Nous avons pu admirer quelques travaux déjà  réalisés, petits sacs, bonbonnières, petits colliers, magnifiques dessi ns,... De plus dans nos tentatives de faire démarrer un ordinateur : "ah, regarde, c'est là  qu'il faut le brancher," "Ce fil là n'est pas bon," etc.. Ils en savaient des choses, y compris le plus petit, ravi de le montrer. Et nous de l'écouter, plein de tendresse pour ces enfants qui en veulent et qui nous en sommes sûrs sauront le faire avec tout ce que cela peut impliquer !

Après les fournitures scolaires, c'est vrai, l'école est celle de la liberté de choisir son destin, le côté ludique a été favorisé.  : cartes, « koora dial foot, ben tiens !» ! (pour les garçons et les filles), dessins, puzzles, livres de lectures sur les animaux ,..). Il ne faut pas non plus oublier les dons de vêtements qui ont fait tellement d'heureux, Être « propre sur soi », reste pour tous tellement important.

On sait par ailleurs qu'un certain nombre d'enfants a pu aller en colonies de vacances, sans doute pour la première fois, ah quels souvenirs ils auront ! Belle satisfaction pour les organisateurs ainsi que pour ceux qui ont fait en sorte que ce soit réalisable.

Alors oui, oeuvrons dans la mesure du possible, pour que l'association puisse avancer et rester pérenne.

Ce Maroc là , qui ne figure pas sur les guides touristiques, existe, et c'est celui qu'a découvert mon mari, et qui lui a fait dire : magnifique, oui on peut en faire des choses! et puis c'est celui-là  qui m'intéresse, pas le cinq étoiles. Côté que je n'ai jamais quitté pour ma part, parce que pendant plus de 30 ans je l'ai côtoyé, aimé,..  J'ai vécu dans la médina, et c'est là  que je me sens bien.

Nous avons revu aussi mon village d'enfance, où nous avons passé 3 heures à voir, revoir, filmer ou photographier tout ce que nous avons pu. C'est très chaleureusement que nous avons été reçus par le Directeur d' Imini-Ouggoug et ses collaborateurs."

Sur le chemin du retour entre Ouarzazate à Marrakech, Danka et André se sont arrêtés pour photographier un beau site: juste pour le plaisir des yeux.

Clich__2010_09_19_22_46_13

"Comment font ces lauriers roses pour tenir ? Ils sont magnifiques !"

Le blog Timkkit encourage toutes les initiatives qu'entreprennent les iminiennes et les iminiens: associations, films, diaporamas, livres, visites, rencontres, articles scientifiques, etc..

Ce n'est pas un blog d'opposition, mais un blog d'information qui ne fait pas de discrimination entre les anciens d'Imini. "La personne humaine ne doit jamais être traitée comme un moyen, mais comme une force en soi."  Il informe librement sur tout et c'est naturellement qu'il permet aussi de publier tout ce qui est censuré ailleurs.