Monique Drouin, petite fille de Mémé Drouin, l'aubergiste d'Igherm, partage avec nous une photo de Noël avec le Père Norbert

Un Noel à Imini dans les années 1960  

Monique Drouin:" Voici une photo des années 1960 en période de Noël puisque l'on voit au fond un arbre de Noël, à gauche le père Norbert que l'on ne présente plus. Assis aussi autour de la table: Mme X..... , Mr EL HACHIMI Moulay Tayeb et sa fille aînée avec un bandeau blanc dans les cheveux (Mr EL HACHIMI était le Kalifa d'Igherm n'ougdal qui considérait ma grand mère comme sa propre mère), ma grand mère et Mr X......, entourés d'enfants d'Imini." 

Si vous reconnaissez des visages veuillez citer les noms ou surnoms dans les commentaires

Jean-Yves Tramoy a regardé de près la photo:

"Bonjour à tous les habitués du blog Timkkit2008, et merci à Monique DROUIN d'être intervenue sur le blog. Je lui réponds avec retard (je ne pouvais le faire plus tôt), mais je me devais de réagir pour le plaisir des lecteurs, … et pour la vérité. En fait, en concertation avec Joseline qui possède une réserve de souvenirs et une justesse d'observation, nous avons convenu que cette photo de réception de Noël ne se déroulait pas à Imini. Joseline fait remarquer que le bâtiment est un préfabriqué, comme on peut le constater en notant les montants métalliques muraux entrecroisés. Aux mines d'Imini, de tels bâtiments n'existaient que sous forme d'habitations, et en aucun cas en bâtiment de réception. D'ailleurs nous ne reconnaissons personne, excepté le Père Norbert et peut-être le serveur debout face au photographe. Le Père Norbert est en majesté naturelle, comme toujours. Ne peut-on penser que ce Noël pouvait se dérouler dans les locaux d'Agouim, ou dans ceux du téléphérique ? Réfléchissons !

1602 22 img248

 

Le serveur, et sans doute également cuisinier si je ne me trompe pas, pourrait être El Madani, qui a terminé sa carrière en tant que cuisinier chez nous à Sainte Barbe, après avoir connu plusieurs « patrons » entre Bou Tazoult et Sainte Barbe. Je joins une photo issue de ma famille où figure justement El Madani apportant un peu de sauce piquante pour le couscous servi. Au premier plan Patrick IACHELLA, puis de gauche à droite en bas moi-même dans ma période barbue, ma soeur Pascale, Mr IACHELLA, ma soeur Sabine, Papa, Mme IACHELLA, et debout à côté d'El Madani ma soeur Marie-Agnès. Maman prend la photo, et tout le monde semble apprécier le couscous fameux d'El Madani, qui est meilleur que la photo. La moustache ressemble bien à celle du serveur du Noël décrit plus haut. Heureuse époque des années 68, dans la maison voisine de la piscine de Sainte Barbe.

 

Mais il y a parfois des ressemblances trompeuses ! Sur un article illustré relatant Noël à la salle des fêtes de Bou Tazoult, j'avais déjà confondu mon ancien cuisinier Abdallah OUKEM, dit Boula, avec son frère lui-même cuisinier, mais ensuite émigré à Casablanca (d'après son fils Hamid, qui m'avait corrigé sur ce point). Boula était la crème des hommes, toujours joyeux et dynamique, il est malheureusement décédé à Tiouine où il s'était retiré, dans le premier semestre 2014.

 

Pour en revenir à l'article, si Monique a des arguments qu'elle n'hésite pas à intervenir (ainsi que les autres lecteurs). Nous serons toujours heureux de parler de cette époque riche en évènements."

Le blog a déja publié des pages avec le père Norbert et l'oeuvre d'Agouim; voir les liens 4 juin 2008; 16 janvier 2009;  14 juillet 2012; D'autre part on trouvera sur un autre blog des photos avec Mémé Drouin et des enfants à la cantine d'Igherm.(Voir jacqueline Abt)dispensaire d'Agouim 1962 Mémé Drouin et Mme Badie  

Monique:  "A Agouim 1962, une photo de ma grand-mère et de Mme BADIE qui triaient le linge

A l'époque le dispensaire d'Agouim recevait des Etats Unis "don du peuple americain" du lait  poudre et du linge en grande quantité pour une distribution aux familles berbères des environs. Le linge devait être trié puisqu'il n'était pas toujours adapté à la population (robes en tulle, tenue de soirée etc...), le Père Norbert faisait appel à ma grand-mère et à Mme BADIE qui à l'époque travaillait chez la "mémé" d'Igherm n'ougdal".

Le calicot cousu sur le colis porte: Entraide Nationale, Don du peuple américain, Dispensaire d'Aguim.

Merci à Monique pour ces photos qui rappellent des souvenirs à certains et peuvent permettre à des personnes perdues de vue de se retrouver.